Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tracer une ligne, des temps de passage.... et quoi qu'il arrive s'y raccrocher....

En juin 2012, quand j'ai appris de la bouche des médecins qu'il serait très difficile voire quasi impossible de me soigner compte tenu de toutes les pathologies dont je souffrais,
que sur Toulouse ils ne connaissaient personne capable de prendre en charge un cas comme le mien, j'ai tracé une ligne idéale avec comme temps de passage:
sauver ma peau, refuser la fatalité et retourner vivre sur Toulouse si médicalement mon état était stabilisé...

C'est peu de dire toutes les épreuves que j'allais rencontrer, mais avec ce cadeau tombé du ciel que fut l'arrivée de Christine dans ma vie ainsi que cette équipe médicale qui acceptait de relever le défi, de façon primaire on a essayé tant bien que mal de s'adapter à chaque épreuve...de repousser sans cesse les limites de la douleur... De refuser l'inacceptable....

Mais au fond de moi cette ligne idéale que j'avais tracée.... toujours présente...


Aujourd'hui que ça soit d'ailleurs pour moi, comme pour Christine qui a vécu à mes côtés chaque épreuve, chaque guerre (une extra terrestre cette femme !!!), il est impossible de relater tout ce que nous avons vécu car, et je peux le concevoir, c'est tellement irrationnel à tous les niveaux, que l'on passerait pour des mythos...
Mais le but n'était pas de démontrer tout ce qu'il fallait faire aujourd'hui face aux systèmes, aux cadres mis en place dans un cas comme le mien pour se soigner....
Non le but était simplement d'essayer de vivre et croire en un avenir... Et suivre cette ligne idéale....


Je mourrais...j'avais tout essayé.
Je vivais....je pouvais croire en un avenir.


Tant de rebondissements dans mon histoire ont eu lieu...
Et pas sur des détails, non, là on parlait vraiment de vie ou de mort...
Et au final, rien est grave dans la vie à part la mort...
Tous ces rebondissements devraient calmer mon enthousiasme, mais aujourd'hui je sais que le plus difficile, ce pari qui était fou, est gagné...
Enfin, après plus de 2 ans de recherche de toutes les parties atteintes, aujourd'hui on sait...
Oui on sait que ce n'est pas guérissable, mais on sait aussi que l'équipe médicale peut stabiliser mon état et avec certes des règles drastiques à suivre -et un écart à l'une de ces nombreuses règles et cette fois il y aura aucun retour possible-, un avenir est plus que possible...
De gros soins devant moi dans les mois qui viennent, mais et ça change la donne, avec l'espoir qui est de moins en moins irrationnel de sortir du tunnel...
Je ne doute pas que cette coquine de vie se chargera de me mettre de nouveau des écueils dans l'avenir face à moi, mais sans pouvoir présumer de ce que sera l'avenir, cette fois ci après avoir côtoyé l'enfer, je pense à peu près être armé à toutes épreuves....


Comme dirait cette extra terrestre que j'ai la chance d'avoir pour épouse "rien arrive par hasard... Il ne faut jamais cessé de croire en la vie"...


O que oui Chris !


Et tracer une ligne idéale avec des temps de passage à ne pas déroger....
Se raccrocher à cette ligne quand tout semble perdu....et toujours refuser la fatalité :)


Un joyeux lundi de Pâques à tous.


Loic

Tracer une ligne...et s'y raccrocher
Tag(s) : #Nous